• Une philosophie du changement

    Une philosophie du changement Une philosophie du changement

    Il n'est pas facile de changer. Tous les jours nous voyons des patients lutter pour briser des modes de comportement profondément ancrés en eux. Ce processus de changement est difficile pour tout le monde, pour nos patients, pour nous-mêmes, pour nos amis et nos proches.Nous sommes conscients du fait que les ouvrages de développement personnel font sans doute croire à la facilité d'un tel changement, et nous désirons vous mettre en garde contre ses hauts et ses bas. Attendez-vous que les transformations que vous êtes sur le point d'entreprendre ne soient pas de tout repos. Bon nombre de patients nous avouent avoir l'impression « d'avancer d'un pas et de reculer de deux ». Vous devez affronter un grand nombre d'obstacles en cours de route.

    1. Nous pensons que tout être humain possède un côté qui aspire au bonheur et à l'épanouissement. C'est ce qu'on appelle souvent la réalisation de soi. Selon nous, ce moi sain est enfoui sous des années de négligence, d'abus, de critiques négatives et d'un tas d'autres forces destructrices. Le processus de changement consiste en partie à réveiller ce côté sain de l'être et à lui redonner espoir. 

    2. Nous supposons que la satisfaction de nos besoins, ou désirs fondamentaux, va rendre la majorité d'entre nous plus heureux : le besoin d'établir des rapports significatifs avec autrui, le besoin d'indépendance et d'autonomie, le besoin d'acceptation et celui de se sentir apte, le besoin de réussir, d'être désirable, de compter, d'être apprécié par nos pairs, le besoin d'exprimer nos préférences et nos sentiments, et de nous affirmer, le besoin de nous amuser, d'être créateur, d'avoir des intérêts, des loisirs, des activités qui nous satisfont, le besoin d'aider notre prochain, de lui témoigner de l'attention et de l'affection.

    3. Chacun peut opérer en lui-même des transformations de base. Certaines personnes se montrent sceptiques à ce sujet et croient que notre personnalité de base est déterminée dans l'enfance, ou même plus tôt par notre bagage génétique, et qu'il est improbable, voire impossible, de transformer la personnalité d'un individu adulte. Nous rejetons catégoriquement cette notion. Tous les jours nous voyons des personnes se transformer radicalement. Mais nous convenons qu'il puisse s'avérer difficile de modifier des modes de comportement profondément ancrés. Le tempérament inné, ainsi que les influences du milieu familial et du milieu social, opposent des forces considérables à la volonté de changement. Toutefois, si ces obstacles freinent la transformation d'un individu, ils ne l'empêchent pas. Plus les premières expériences de la vie auront été destructrices, plus cette tâche sera rendue difficile, et plus nous aurons besoin du soutien des autres et probablement de plus de temps et d'effort.

    4. Nous allons tous résister aux changements qui affectent notre personnalité profonde. Cette croyance a des implications importantes. Cela suppose qu'il est très peu probable que nous puissions surmonter nos schémas si nous ne prenons pas en toute conscience la décision d'y parvenir. Pour la plupart, nous vivons par automatisme. Notre pensée, nos sentiments, nos relations interpersonnelles et nos actes reproduisent les mêmes scénarios de toujours. Ces modes de fonctionnement nous sont familiers, nous nous y sentons à l'aise, et nous sommes peu susceptibles de les modifier si nous n'y mettons pas un effort concerté, délibéré et soutenu. Nous nous leurrons si nous attendons d'un tel changement qu'il survienne de lui-même, car nous sommes condamnés à répéter les mêmes erreurs, à revivre ce qui nous a été légué par nos parents et nos grands-parents si nous ne prenons pas la décision de faire le nécessaire pour remédier à la situation.

    5. Nous faisons tout pour éviter de souffrir. Il y a du bon du mauvais dans cette propension. Pour la plupart, nous recherchons les expériences qui nous apportent plaisir et gratification : c'est bien l'autre côté de la médaille est que nous évitons les situations et les sentiments qui nous font souffrir, même lorsque le fait de les affronter nous aiderait dans notre évolution personnelle. Ce désir d'éviter la souffrance est un des obstacles majeurs à notre transformation. Pour vaincre nos schémas, nous devons accepter de faire face aux souvenirs qui réveillent en nous des émotions telles que la tristesse, la colère, l'anxiété, la culpabilité, la honte et l'embarras. Nous devons accepter d'affronter les situations que nous avons fuies toute notre vie par crainte de l'échec, du rejet ou de l'humiliation. Mais si nous refusons ces souvenirs et ces situations douloureuses, nous condamnons à reproduire sans cesse les scénarios qui nous font souffrir. Pour la plupart, nous fuyons ce qui nous fait de la peine, de nombreux patients renoncent à leur thérapie plutôt que d'affronter leurs émotions. Ils les fuient dans l'alcool ou les drogues, l'addiction au jeux, au shopping, au travail etc. Pour qu'une transformation ait lieu, nous devons apprendre à regarder en face les causes de notre souffrance.

    « Qu'est-ce que le schéma d'Abnégation? L'affirmation de soi »

  • Commentaires

    1
    LORENZOVESPISTA
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 10:04

    Bel article encore une fois , mais des paroles c'est bien mais de l'aide serait beaucoup mieux :(

    2
    Mardi 1er Décembre 2015 à 15:44

    Dans vos commentaires, vous parlez souvent des "autres", mais si vous souhaitez réellement un changement ne l'attendez pas des autres, mais de vous-même... Commencez par changer en vous ce que vous souhaitez changer autour de vous... Devenez la personne que vous souhaitez rencontrer... Ce fut ma plus belle prise de conscience, avant j'attendais des autres qu'ils comblent mes besoins fondamentaux, qu'ils me donnent de l'amour, qu'ils me donnent de l'attention, j'ai appris ensuite par les leçons de la vie que l'on attire à soi ce que l'on est.... Et que si je voulais "ça" je devais d'abord devenir "ça". Si nous sommes critiques, nous allons attirer à nous des personnes critiques, si nous sommes irrespectueux, nous allons attirer à nous des personnes irrespectueuses, la vie ne nous met pas en relation avec les gens par hasard, c'est à nous ensuite de comprendre le message, la leçon... Si nous sommes tolérants, nous attirerons des personnes tolérantes, si nous sommes chaleureux, nous attirerons à nous des personnes chaleureuses, il faut premier apprendre à "être" soi-même la personne que l'on aimerait rencontrer.... Et une fois que vous serez, ce que vous souhaitez "devenir" viendra à vous les personnes dont vous avez besoin pour partager votre bonheur... Une séparation ne vient jamais pour rien.. Vous avez deux solutions, soit vous comprenez la leçon de la vie, vous comprenez votre part de responsabilité dans vos échecs, et vous mettez des choses en place pour changer soit vous rejeter la faute sur l'autre et vous reproduisez à l'infini le même scénario de vie.... 

      • LORENZOVESPISTA
        Jeudi 10 Décembre 2015 à 17:36

        OK peut être mais pq devoir changer si malgré le fait de ne pas être parfait et peut être avoir surement une part de responsabilités dans la séparation , je suis devenu une certaine personne que je n'étais pas à la base !

        Donc faudrait juste redevenir la juste personne que j'étais avec une juste personne qui puisse me respecter et vivre ensemble

    3
    Dimanche 27 Décembre 2015 à 18:52

    Et bien, ce sera encore plus facile pour vous d'atteindre votre but, si vous savez ce que vous voulez être et qu'auparavant vous étiez autrement, il vous suffira de vous retrouver... Bien qu'exactement pareil n'est pas possible vu que l'on évolue, mais je suis sûr que vous deviendrez meilleur "grâce" à cette séparation. On n'est jamais pareil après une séparation, soit on devient pire, soit on devient meilleur... Et quand je parle de "pire" ou de "meilleur" je parle pour vous-même.. Car on peut être la pire personne pour quelqu'un et la meilleure pour une autre... 

      • LORENZOVESPISTA
        Jeudi 28 Janvier 2016 à 09:47

        Merci pour ces paroles rassurantes mais cependant celle pour qui j'aimerais être la meilleure personne est devenue inaccessible pour moi malheureusement à mon plus grand regret :(

    4
    Vendredi 5 Février 2016 à 00:14

    Je comprends vos regrets et votre point de vue, la vie nous envoie toujours ce que l'on a besoin lorsque nous en avons besoin pour évoluer, si vous désirez vraiment cette personne posez-vous les bonnes questions! Qu'est-ce qui a fait que ça n'a pas fonctionné avec cette personne, que lui avez-vous renvoyé comme image? Peut-être à t-elle été déçue? Peut-être à t-elle eu peur? Si vous comprenez cela, vous ne reproduirez plus les mêmes erreurs et peut-être aurez-vous une chance de montrer à cette personne le meilleur de vous-même... Je vous suggère de communiquer avec cette personne, mais avant de communiquer, vous devez prendre la peine de voir vos propres erreurs, pour commencer la communication avec votre part de responsabilité dans cet échec et non avec des reproches directs qui ne va qu'engendrer que des ressentiments négatifs. 

      • LORENZOVESPISTA
        Vendredi 5 Février 2016 à 09:28

        Communiquer avec cette personne ?comment voulez vous si celle ci vous a bloqué tout moyen de contact avec elle ???

        oui me suis posé les bonnes questions qui aurait fait que cette personne ai été déçue ou ai eu peur , cependant l'ai recontactée et l'on s'est même vus , c'est elle qui est même venue me voir à un moment difficile , et puis elle m'a complétement bloqué de tout contact avec elle !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :