• Qu'est-ce que le schéma de Reconnaissance et d'approbation?

    Qu'est-ce que le schéma de Reconnaissance et d'approbation? Schéma de recherche d'approbation et de reconnaissance.

    Le problème central est un besoin excessif de l'attention, de l'estime et de l'approbation des autres, au détriment du développement d'une personnalité forte et authentique. Chez ces patients, l'estime de soi est formée à partir des réactions des autres et non à partir d'opinions et de valeurs personnelles. Le patient accorde souvent une importance exagérée au style de vie, aux apparences, à l'argent, à la concurrence ou à la réussite, être le meilleur, le plus populaire, afin d'obtenir attention, admiration ou approbation (ceci sans l'intention initiale de prendre le pouvoir ou le contrôle). Fréquemment, le sujet finira par faire des choix de vie qui ne lui apporteront pas de satisfaction. Ces patients sont hypersensibles au rejet, ou envieux de ceux qui ont mieux réussi qu'eux.

    Ces patients accordent une importance excessive à l'obtention de l'approbation ou de la reconnaissance des autres, au détriment de la satisfaction de leurs besoins affectifs de base et de l'expression de leurs tendances naturelles. Comme ils se concentrent habituellement sur les réactions des autres plutôt que sur les leurs, ils ne parviennent pas à développer la notien d'une identité stable et tournée vers eux-mêmes.

    Il existe deux sous-types : dans le premier sous-type, les patients recherchent l'approbation et veulent que tout le monde les aime, ils veulent être adapté et acceptés.

    Dans le second sous-type, les patients recherchent la reconnaissance, ils veulent être admirés et félicités. Ces derniers sont souvent narcissique : ils attachent une importance excessive au statut, à l'apparence, à l'argent ou à la réussite, qui représentent des moyens d'obtenir l'admiration des autres. Dans les deux sous-types, les patients sont exagérément concentrés sur l'obtention de l'approbation ou de la reconnaissance, dans le but de se sentir bien avec eux-mêmes. Leur sens de l'estime de soi dépend des réactions des autres, plutôt que de leur valeur personnelle et de leurs tendances naturelles.

    Alice Miller traite du problème de la recherche de reconnaissance dans « les prisonniers de l'enfance. » La plupart des cas qu'elle présente sont des personnes qui expriment l'extrémité narcissique du schéma. Enfants, ils ont appris à rechercher l'approbation, parce que leurs parents les y incitaient ou les y poussaient. Les parents obtenaient une reconnaissance par vicariance, mais les enfants ont grandi en s'éloignant de plus en plus de leur personnalité authentique – de leurs besoins affectifs fondamentaux et de leurs tendances naturelles. Les personnages du livre d'Alice Miller ont à la fois les schémas de Manque affectif et de Recherche de reconnaissance. Le schéma de Recherche de reconnaissance est souvent lié à celui de Manque affectif, mais pas toujours. Cependant, certains parents sont capables d'écoute attentive, tout en étant demandeurs de reconnaissance : dans de nombreuses familles, les parents s'intéressent aux enfants et les aiment, mais ils sont aussi très concernés par l'apparence extérieure. Dans ces familles, les enfants se sentent aimés, mais ils ne développent pas une personnalité stable et centrée sur eux-mêmes : ils ont de leur personnalité une notion réflective, fondée sur les réponses des autres. Les patients narcissiques représentent l'extrême de ce schéma, mais il existe des formes plus modérées dans lesquelles les patients ont un fonctionnement psychologique plus sain, tout en se consacrant à la recherche de l'approbation ou de la reconnaissance au détriment de l'expression de soi.

    Sur le plan comportemental, ces patients sont accommodants et cherchent à faire plaisir aux autres, afin d'obtenir leur approbation. Certains d'entre eux tiennent le rôle de subordonnées obséquieux pour être approuvés. D'autres se montrent très empressés à faire plaisir, mettant les gens mal à l'aise autour d'eux. Ils attachent beaucoup d'importance à l'apparence, à l'argent, au statut, à la réussite et au succès pour obtenir la reconnaissance des autres. Ils recherchent le compliment, ou bien se montrent suffisants et vantards à propos de leur réussites. Parfois, ils sont plus subtiles et manipulent habilement les conversation afin d'y exposer leurs motifs de fierté.

    Le schéma de Recherche d'approbation et de Reconnaissance est différent des autres schémas pouvant conduire à un comportement de recherche d'approbation. Lorsque les patients présentent un comportement de recherche d'approbation, c'est leur motivation qui permet de déterminer si ce comportement est lié à ce schéma ou à un autre. Ce schéma est différent de celui d'Idéaux-Exigeants (même si les origines infantile peuvent être identiques), car les patients ayant ce dernier schéma s'efforcent d'atteindre un ensemble de valeurs internalisées, alors que le chercheurs d'approbation et de reconnaissance cherchent à obtenir une validation externe. Ce schéma est également différent de celui d'Assujettissement, en ce sens que ce dernier est fondé sur la crainte, alors que ce n'est pas le cas du premier. Dans le schéma d'Assujettissement, les patients agissent dans le but d'obtenir l'approbation parce qu'ils ont peur d'être punis ou abandonnés, et non pas au départ par désir d'approbation. Le schéma de Recherche d'approbation est également différent de celui d'Abnégation en ce sens qu'il n'est pas fondé sur le désir d'aider ceux qui sont perçus comme fragiles et nécessiteux. Si les patients agissent dans le sens de la recherche de reconnaissance parce qu'ils ne veulent pas faire blesser les autres, alors c'est un schéma d'abnégation. Le schéma est enfin différent de celui de Droits personnels exagérés parce qu'il ne met pas en heu la notion d'automagnification dans le but de se sentir supérieur aux autres. Si la recherche d'approbation constitue un moyen de contrôler, d'obtenir de la puissance ou un traitement spécial, alors le patient a un schéma de droits personnel élevés.

    La plupart des chercheurs de reconnaissance ont les croyances conditionnelles suivantes : les gens m'accepteront s'ils m'approuvent ou s'ils m'admirent, j'ai de la valeur si les autres m'approuvent, ou bien, si je parvient à me faire admirer des autres, alors on fera attention à moi. Ils vivent sous l'idée conditionnelle suivante : pour se sentir bien, il faut qu'ils obtiennent d'approbation ou la reconnaissance des autres. Donc, pour ces patients, l'estime de soi est souvent dépendante de l'approbation des autres.

     

    Le schéma de Recherche d'approbation et de Reconnaissance est souvent, mais pas toujours, une forme de compensation pour un autre schéma tel que l'Imperfection, le Manque affectif ou l'Isolement social. Bien que de nombreux patients utilisent ce schéma pour compenser d'autres problèmes, beaucoup d'autres personnes ont ce schéma parce qu'ils ont été élevées de cette façon : leur parents attachaient une grande importance à l'approbation ou à la reconnaissance. Ces parents avaient des objectifs et des attentes qui n'étaient pas fondés sur les besoins et tendances naturelles personnels de l'enfant, mais plutôt sur les valeurs et leur culture. Il existe deux formes de recherche d'approbation, l'une saine et l'autre dysfonctionnelle. Ce schéma est habituel chez les gens qui ont du succès, dans de nombreux domaines tels que la politique et le spectacle. La plupart de ces gens possèdent une habileté très intuitive pour obtenir l’approbation ou la reconnaissance et ils sont capable de mimétisme comportemental pour attirer l'affection des gens ou pour les impressionner. 

    « Qu'est-ce que le schéma de Négativité/Pessimisme? Qu'est-ce que le schéma de punition? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :