• Qu'est ce que le schéma de Manque affectif?

    Qu'est ce que le schéma de Manque affectif? Schéma de manque affectif :

    Le patient a la certitude que les autres ne lui donneront pas le soutien affectif dont il a besoin. On distingue trois catégories principales :

    - manque d'apports affectifs : absence d'attention, d'affection, de chaleur ou d'une personne amicales.

    - manque d'empathie : absence de quelqu'un de compréhensif qui écoute, avec qui on puisse parler de soi-même ou échanger des sentiments.

    - manque de protection : absence de quelqu'un de fort qui guide et conseille.

    C'est le schéma que nous sommes le plus souvent amenés à traiter, même si les patients ne reconnaissent pas toujours qu'ils le présentent. Les patients ayant ce schéma viennent souvent en thérapie parce qu'ils se sentent seuls, amers, déprimés, mais souvent sans savoir pourquoi, ou bien ils ont des symptômes vagues et peu précis qui vont s'avérer liés au schéma de Manque affectif. Ces patients n'ont des autres – y compris du thérapeute – aucune attente d'écoute, de compréhension et de protection. Ils se sentent déprimés affectivement et ils ressentent une incapacité à exprimer suffisamment d'affection et de chaleur, d'attention ou de sentiments profonds. Ils ressentent qu'ils n'ont personne de fort pour lui guider. Ils se sentent seuls au monde et incompris. Ils se sentent frustrés d'amour, invisibles ou vides.

    Comme nous l'avons signalé, il existe trois types de manque affectif : le manque d'apport affectif, dans lequel les patients ressentent qu'ils n'y a personne près d'eux pour les prendre en charge, pour leur accorder de l'attention, pour leur donner de l'affection physique, les toucher et les prendre dans les bras : ensuite il y a le manque d'empathie, dans lequel ils ressentent qu'il n'y a personne près d'eux pour les écouter, chercher à comprendre qui ils sont et ce qu'ils ressentent : et le dernier le manque de protection, dans lequel ils ressentent qu'il n'y a personne près d'eux pour les protéger et les guider (bien qu'ils apportent eux-mêmes beaucoup de protection et de conseils aux autres). Le schéma de Manque affectif est fréquemment lié au schéma d'Abnégation. La plupart des patients ayant un schéma d'Abnégation souffrent de manque affectif.

    Leurs comportements typiques sont les suivants : ils ne demandent pas à leurs proche ce dont ils ont besoin sur le plan affectif, ils n'expriment pas de désir d'amour ou de réconfort, ils questionnent beaucoup les autres mais parlent peu d'eux-mêmes, ils agissent comme s'ils étaient plus forts qu'ils ne le sont intérieurement, et ils renforcent leur manque affectif. Comme ces patients ne s'attendent à aucune aide affective, ils n'en demandent pas, et par conséquent, ils n'en reçoivent habituellement pas.

    Nous avons aussi noté la tendance, chez ces patients, à choisir des proches qui ne peuvent pas ou ne veulent pas donner d'affection. Ils choisissent souvent des gens froids, distants, égocentriques, ou ayant de gros besoins, et qui sont donc susceptibles de les frustrer sur le plan affectif. Ou bien, s'ils sont très évitant, ils deviennent des solitaires. Ils évitent les relations intimes, parce qu'ils n'en attendent rien. Soit ils se cantonnent à des relations très distantes, soit ils les évitent totalement.

     

    Les patients qui compensent le manque affectif out tendance à être exigeants à l'extrême et à se mettre en colère lorsque leurs besoin ne sont pas satisfaits. Ces patients sont parfois narcissiques : lorsqu'ils étaient enfants, ils ont connu à la fois le manque affectif et le manque de limites (on leur passait tout), ils ont donc développé le sentiment profond que leurs droits à obtenir satisfaction de leurs besoins étaient sans limites. Ils ont la croyance qu'ils doivent être intransigeants dans leur exigences, s'ils veulent obtenir quelque chose. Pour une minorité de patients ayant un schéma de Manque affectif, le manque de limites dans leur enfance s'est exercé d'une façon différente : on les a gâtés sur le plan matériel, on n'a jamais exigé d'eux qu'il suivent les règles normales de comportement, ou bien on les a idolâtrés à cause d'un talent ou d'un don, mais on ne leur a jamais donné d'amour authentique.

     

    Chez un faible pourcentage des patients ayant ce schéma, on observe la tendance à un excès de besoins. Ces patients expriment intensément tellement de besoins qu'ils apparaissent comme désespérés ou collants, même histrioniques. Ils ont beaucoup de plaintes physiques – des symptômes psychosomatiques – avec le but secondaire d'obtenir l'attention des autres pour qu'on s'occupe d'eux (ce rôle est cependant presque toujours non conscient). 

    « Qu'est ce que le schéma de Méfiance/Abus Qu'est-ce que le schéma d'Imperfection/honte? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :