• L'affirmation de soi

    L'affirmation de soi

     

    Qu'est-ce que l'affirmation de soi ?

     

    Il y a trois différents styles d’interaction que l’on peut utiliser lorsqu’on entre en contact avec les gens. Ils sont: le style passif, le style agressif, ou l’affirmation de soi. 

     

    Passif                                                                       Affirmation de Soi                                                                                   Agressif                  

    Beaucoup de gens croient que l’affirmation de soi est un style d’interaction dont le but est de toujours obtenir ce que l’on désire, au détriment des droits, des opinions, ou des sentiments des autres personnes. Il est important que vous commenciez à vous rendre compte que ce style d’interaction est en fait « agressif » et ne constitue pas ce qu’on peut appeler « affirmation de soi ». Avant de discuter de l’affirmation de soi en profondeur, il est important de définir les styles d’interaction passif et agressif. Agissez-vous systématiquement selon un ou l’autre de ces styles dans votre vie de tous les jours? Est-ce que vous souffrez d’une des conséquences qui sont mentionnées ci-dessous?

     

    Le style d'interaction passif

     

    Les gens passifs se valorisent moins que les autres. Ils croient que leurs droits, leurs opinions et leurs émotions ne sont pas importants, et par conséquent, leurs besoins ne sont pratiquement jamais comblés. Si vous agissez toujours avec un comportement passif, il y a de bonnes chances que vous n’ayez pas une bonne estime de vous-même. Il est donc possible que vous ayez développé des croyances négatives à propos de votre propre personne (par exemple : « Je ne serai jamais capable de faire ça », ou : « Je suis un bon à rien ») et des croyances négatives à propos des autres (par exemple : « Il/elle ne prend pas soin de moi », ou : « Les gens me font toujours du mal »). Prenons un moment pour réfléchir aux conséquences négatives que peuvent encourir l’adoption du style passif. Si vous n’exprimez pas vos besoins, vous prenez le risque qu’ils ne soient jamais comblés. En plus de vous sentir négatif ou négative, il est possible que vous vous sentiez coupable de ne jamais communiquer vos besoins. Il est également probable que vous ayez l’impression que les autres profitent de vous, parce qu’ils prennent des décisions pour vous, même si vous êtes en désaccord. Il se peut aussi que vous vous sentiez exploité(e) parce que les autres mettent beaucoup de pression sur vous. Certains individus développent un style d’interaction passif-agressif afin de gérer leur manque d’affirmation d’eux-mêmes.

    Cela s’exprime de différentes façons : ils manipulent les autres, ou alors se fâchent pour qu’on satisfasse leurs besoins. Cependant, à long terme, un style passif-agressif n’est pas productif. En effet, il se peut que les autres ne vous fassent pas confiance, ou qu’ils ne veulent pas développer de relation amicale avec vous. Cela pourrait avoir l’effet de renforcer certaines de vos croyances négatives à propos de vous-même, ainsi qu’à propos des autres. Une autre conséquence qui peut être provoquée par l’adoption d’un style passif est la colère. Il se peut en effet que vous en arriviez à exploser si vos besoins ne sont pas comblés. À long terme, il se peut que les autres ne veuillent pas interagir avec vous; il se peut également que vous vous sentiez coupable après vous être fâché(e) contre un proche. Une dernière conséquence du style passif est le développement d’une certaine haine envers les autres, parce que vous estimez qu’ils vous imposent plus d’exigences qu’à l’habitude et que vous n’êtes pas en mesure de les satisfaire. Ces exigences peuvent résulter en une augmentation du stress, ce qui pourrait nuire à votre santé à long terme (par exemple, une tension artérielle élevée, qui nécessite un traitement avec médicaments pour être surmontée). Y a-t-il d’autres conséquences négatives que vous connaissez et qui n’ont pas été mentionnées? Si la réponse est « oui », j’aimerais en discuter avec vous. L’objectif de cette section est que vous reteniez une idée bien précise : si vous déployez un style passif quasiment toujours dans votre vie quotidienne, vous courez le risque que vos besoins ne soient pas comblés. Si vous considérez que vous agissez selon ce style fréquemment dans votre vie, est-ce que cela fonctionne bien pour vous? En outre, comment vous sentez-vous par rapport à vos pairs? Complétez une analyse coût/bénéfice portant sur l’adoption du style passif (si je ne vous ai pas montré comment compléter cet exercice, demandez-le moi!). Un dernier point: il est très important que vous soyez conscient que vous ne pouvez pas assumer que les autres savent ce que vous pensez, ressentez, ou qu’ils connaissent quels sont vos besoins si vous ne les exprimez pas! Le style d’interaction qui correspond au fait de les exprimer est l’affirmation de soi.

     

    Le style d’interaction agressif

     

    L’opposé du style passif est le style agressif. L’agressivité est un style qui est associé au non respect des droits, besoins et sentiments des autres. En effet, les gens agressifs croient généralement qu’ils ont plus de valeur que les autres. Prenons un moment pour évaluer les conséquences que peuvent occasionner le fait d’agir avec un comportement agressif. D’abord, vous prenez le risque d’avoir beaucoup d’interactions explosives et conflictuelles avec autrui. Même si vous obtenez ce que vous voulez à court terme, éventuellement, vous éloignerez probablement les gens. Conséquemment, vous n’obtiendrez pas ce que vous désirez. Une autre conséquence est la possibilité que vous vous sentiez stressé(e), car vous devez toujours être sur la défensive et sur vos gardes; est-ce souhaitable de constamment vous sentir stressé(e)? Vous prenez également la chance de vous sentir coupable si vous vous montrez agressif ou agressive envers une autre personne, particulièrement si cette personne est un proche. Finalement, il est possible que vous vous sentiez inconfortable parce que vous humiliez et rabaissez les gens. Y a-t-il d’autres conséquences négatives que vous connaissez et qui n’ont pas été mentionnées? Si la réponse est « oui », j’aimerais en discuter avec vous.

    L’objectif de cette section est que vous reteniez l’idée que si vous agissez selon le style agressif quasiment toujours dans votre vie quotidienne, vous prenez le risque que seuls vos besoins à court terme soient comblés. Demandez-vous si, à long terme, ce genre de comportement vous apportera réellement ce que vous voulez. Si vous agissez selon ce style, est-ce que cela fonctionne pour vous? Comment vous sentez-vous? Encore une fois, complétez une analyse de coût/bénéfice portant sur ce style, afin de constater les effets de ce comportement sur votre vie quotidienne.

     

    Le style d'interaction affirmatif

    Une façon d'exprimer ses goûts, ses idées, ses besoins et sentiments tout en tenant compte des droits d'autrui, en le respectant et en l'écoutant.

    C'est également communiquer clairement, calmement de façon honnête et au moment approprié pour qu'il y ait possibilité d'entente.

    L'affirmation de soi permet des compromis et vise à la satisfaction ainsi qu'au respect de soi et des autres. Il en résulte des sentiments positifs et libérateurs pour soi comme pour les autres.

    Communiquer de façon affirmative, c'est dire à l'autre : « voici ce que je pense, ce que je ressens. Voici comment je vois la situation. Mais je suis prêt à écouter et à essayer de comprendre ce que tu penses, ce que tu ressens, comment toi tu vois la situation. »

     

    L'affirmation de soi

     

    L’affirmation de soi est le style d’interaction avec vos pairs qui est le mieux équilibré (le milieu du graphique ci-haut). L’affirmation de soi gravite autour d’une attitude, ainsi qu’un répertoire d’habiletés. Il s’agit d’une attitude basée sur le sentiment que vous êtes un individu qui a autant de valeur que tous les autres et sur une gamme d’habiletés qui vous permettront d’agir selon cette attitude dans votre vie. Le noyau de l’affirmation de soi est tout simplement l’expression de vos opinions, vos besoins et vos sentiments. En vous affirmant, vous vous prévalez des droits suivants :

    • Dire « je ne sais pas »;

    • Dire « non »;

    • Avoir une opinion et l’exprimer;

    • Ressentir des émotions et les exprimer;

    • Prendre vos propre décisions et gérer leurs conséquences;

    • Changer vos décisions;

    • Décider de comment passer votre temps;

    • Faire des erreurs;

    • Y en a-t-il d’autres que vous souhaitez ajoutez à cette liste (par exemple, le droit d’avoir du temps libre)? Si oui, ajoutez-les tout de suite!

    -

    -

    Un petit conseil: Si l'affirmation de soi est un problème pour vous, vous pouvez imiter certaines personnes qui trouvent utile d’écrire une «Charte de droits» personnalisée, qu'ils peuvent ensuite transporter avec eux et consulter en tout temps. Utilisez les droits mentionnés ci-dessus et construisez-en une si vous pensez qu'elle peut vous être utile.

     

    L’affirmation de soi nécessite qu’il y ait un lien de réciprocité entre soi-même et les autres. Cela veut dire que nos opinions, nos besoins et nos émotions sont aussi importants que ceux des autres. Il est aussi important de réaliser qu’agir en s’affirmant veut également dire que vous devez respecter les gens qui vous entourent, même si vous n’êtes pas d’accord avec eux à propos de certaines choses. Dans la mesure où vous adoptez ce style, les interactions avec les autres deviendront collaboratives et vous vous sentirez en confiance avec vous-même et satisfait(e) parce que vos opinions, vos besoins et vos émotions, ainsi que ceux des autres seront respectés. L’affirmation de soi aide aussi à régler certains problèmes, car elle permet que les besoins des deux parties soient pris en considération. En outre, l’affirmation de soi aide à être flexible. En dernier lieu, il est très important de réaliser que si les autres n’approuvent pas vos opinions, vos besoins ou vos sentiments, cela est leur problème et non le vôtre! Souvenez-vous que le but n’est pas de forcer les autres à être en accord avec vous, mais simplement d’exprimer vos besoins. Si vous vous sentez coupable après avoir affirmé vos besoins, soyez certain(e) de compléter une Analyse de pensée automatique sur papier, afin de réévaluer objectivement cette émotion, ainsi que d’autres émotions que vous pouvez avoir ressenties. On a démontrer que l’on peut agir d’une façon plus passive ou plus agressive, selon la situation. Cependant, on ne devrait que rarement agir en étant complètement passif/passive ou complètement agressif/agressive. N’oubliez-pas : l’affirmation de soi aide à être flexible!

     

    « Une philosophie du changement Qu'est-ce que le schéma de Négativité/Pessimisme? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :